doob solutions numériques de partage culturel

Presse

Revue de presse

Une petite sélection d’articles sur nos activités.

Si vous avez d’autres articles en votre possessions, merci de nous les signaler depuis notre formulaire ou d’en envoyer une copie aux adresses mentionnées sur la page contact.

Presse écrite

  • La musique se télécharge à la médiathèque

    « Le principe est simple. Le public vient écouter sur place, fait sa sélection sans limite de téléchargement, peut éventuellement laisser un commentaire et, comme n’importe quel site, crée son panier et l’envoie sur sa clé USB ou directement sur une adresse mail. »

    (Ouest-France – 14/02/15)

  • Une borne de partage de musique libre ouverte à tous

    « Sous forme d’un grand écran tactile, l’utilisateur peut naviguer sur une plateforme nouvelle génération, « le premier système de téléchargement légal et illimité dans les lieux publics ». »

    (Le Journal de l’Orne – 13/02/15)

  • Les talents locaux en accès libre

    « Rebaptisée Borne to be alive à Quimper, elle s’enrichira à termes de la production musicale de groupes cornouaillais. « La promotion de la culture locale est une des missions de la médiathèque. L’idée de la borne, c’est vraiment de proposer un outil qui permette de faire connaître le travail des artistes de Crozon à Quimperlé en passant par Carhaix », précise le responsable musique. »

    (Côté Quimper – 20/06/14)

  • Une bibliothèque de plage, c’est à Talmont !

    « Une tablette permet aussi d’écouter de la musique et de la télécharger légalement et gratuitement. Pas de Britney Spears ou Madonna, mais des musiciens du monde entier, qui ont accepté de partager librement leurs compositions. Pour un usage personnel. »

    (Ouest-France – 28/07/13)

  • Musique à la page

    « Écouter et télécharger gratuitement de la musique sera possible, du 15 au 19 novembre, à la médiathèque du bourg, avec la borne Minimazic, une borne multimédia qui permet l’écoute et le téléchargement légal d’œuvres musicales sous licences ouvertes dans un but de partage. Le public peut ainsi accéder librement à des dizaines de milliers d’œuvres musicales. »

    (Sud-Ouest – 05/11/11)

  • Les Animôs musiciens

    « Une occasion de découvrir des groupes pas connus, sans moyen, pour leur majorité situés hors les circuits commerciaux. Ce n’est pas tout : la borne « Minimazic » fonctionne dans les deux sens. Comprenez que tout-un-chacun, toujours via une clé USB, peut y déposer sa propre musique.

    On ne peut imaginer plus parfaite interactivité. »

    (Sud-Ouest – 29/10/11)

  • Musique à la bibliothèque

    « Du 17 octobre au 5 novembre, Borne Minimazic, une borne multimédia imaginée et réalisée par l’association Musique libre et permettant l’écoute et le téléchargement légal et illimité d’œuvres musicales sous licences ouvertes (Creative Commons, Licence Art Libre…). Gratuit.  »

    (Sud-Ouest – 17/10/11)

  • Voir, regarder, écouter à la bibliothèque

    « Du 7 au 12 novembre : Borne Minimazic, écoute et téléchargement gratuit de musique libre. »

    (Sud-Ouest – 15/10/11)

  • Avec la borne Automazic, en avant la musique !

    « Les visiteurs ont pu tester en avant-première la borne Automazic. Cet outil multimédia permet le dépôt, le téléchargement et l’écoute d’oeuvres musicales sous licence ouverte. »

    Mettre en avant de jeunes artistes, des groupes locaux, c’est l’objectif premier de ce dispositif.

    (La Voix du Nord – 1/10/11)

  • C’était, dimanche, le premier rallye des médiathèques

    « À pied, à vélo (la majorité des participants) ou en voiture, les visiteurs se sont déplacés de village en village pour investir les lieux : Aubers, Bois-Grenier, Le Maisnil et Radinghem (Fromelles et en attente de sa future bibliothèque), et suivre les différentes animations proposées sur place : Polars en Nord, lectures croisées à voix haute, exposition « Comme un arbre », contes narrés aux enfants, films d’animation japonais ou encore musique libre sur la borne Automazic…  »

    (La Voix du Nord – 29/09/11)

  • A chacun son rythme

    « Dès octobre, le public entrera dans le cœur de la thématique avec des événements inédits : l’exposition « Animô » faite de sculptures musicales originales et d’illustrations réalisées par Samuel Stento, illustrateur et artiste plasticien à partir du 17 octobre à la bibliothèque ; l’initiation à la musique au travers d’animations ludiques comme la borne de libre écoute Minimazic (à partir du 18 octobre) ou encore le concours de jeux vidéo avec le jeu Guitar Hero (en novembre), à la bibliothèque municipale. »

    (Sud-Ouest – 27/09/11)

  • Un rallye des médiathèques des communes de Weppes, dimanche

    « Le Maisnil a choisi la musique et les nouvelles technologies. Ce sera l’occasion de découvrir la borne « Automazic », une borne multimédia qui offre l’écoute, le téléchargement et le dépôt d’oeuvres musicales sous licences ouvertes. D’un clic, l’utilisateur peut transférer sa sélection, ses fichiers mp3, sur son support USB. La borne demeurera accessible jusqu’au 1er décembre. »

    (La Voix du Nord – 21/09/11)

  • Une borne Automazic à la médiathèque Simone de Beauvoir

    « L’utilisation de la borne Automazic constitue donc une alternative d’écoute et de téléchargement légal, sécurisé et rapide, convenant donc parfaitement à la mission des médiathèques. Ces dernières constituent désormais un nouveau réseau de diffusion des musiques en général, et des créations d’artistes encore peu connus en particulier. »

    (Romans Mag – 30/08/11)

  • Une autre façon d’écouter de la musique

    « Emmanuel Sargos, représentant la société Pragmazic, conceptrice et distributrices des bornes de diffusion de musique libre et gratuite (telles celle installée à la médiathèque) et deux responsables du Label Another Record de Tours expliquent, à l’étonnement général de l’assistance pourtant spécialisée en musique que tout auteur peut choisir de diffuser ses oeuvres par une société ou association en « licence libre » qui lui garantira une diffusion avec des droits convenus, mais un accès gratuit pour le public qui favorisera une plus grande diffusion. »

    (Nouvelle République – Actualité Sud-Loire – 22/06/11)

  • Trois médiathèques pour une fête de la Musique intercommunale

    « . « Autre point fort de cette fête : la présence d’une borne musicale appelée Automazic. Après Quesnoy en avril et Frelinghien en mai, cet outil permettant d’écouter et de télécharger gratuitement de la musique au format MP3, via une clé USB ou un ipod, est actuellement présent à la médiathèque de Wervicq-Sud jusqu’à fin juin », indique Matthieu Poix, co-organisateur wervicquois du projet. »

    (La Voix du Nord – Actualité Armentières – 18/06/2011)

  • Borne Minimazic et concert à la médiathèque

    « Samedi 18 juin, la médiathèque de Saint-Aignan accueillera une borne Minimazic, borne d’écoute et de téléchargement musical de musique sous licence libre. Outre le téléchargement, cet outil permet également aux artistes qui ne sont pas affiliés à la Sacem de déposer leurs oeuvres et donc de les diffuser. La mise en place de cette nouvelle offre a été rendue possible grâce au conseil général de Loir-et-Cher qui en a pris en charge le volet financier.  »

    (La Nouvelle République – Actualité Sud-Loire – 17/06/11)

  • Du nouveau dans les tuyaux !

    « On peut imaginer d’y trouver des recueils de paroles, dans le cadre d’ateliers avec des personnes âgées par exemple. Une modération permettra bien sûr d’en contrôler le contenu. Elle pourra aussi être actualisée par internet. Cette borne est très intuitive avec son écran tactile. Elle a été testée à Bray-Dunes l’été dernier lors de l’opération Médiaplage, et a suscité l’intérêt d’enfants de 9-10 ans comme de personnes d’âge avancé. »

    (Eulalie – Actualités départementales du Nord-Pas de Calais – janvier 2011)

  • Jérémy et Vivien, d’Outstock, parrains de la borne légale

    « L’idée de se faire connaître, via cette borne, est déjà un énorme point positif. Nos titres vont avoir leur propre vie. Le passage au numérique permet ainsi de se faire connaître. Des auditeurs qui n’auraient jamais pris en main notre disque peuvent ainsi découvrir notre travail, notre style. La borne permet aux autres médiathèques équipées de diffuser nos morceaux. Autre détail important, nous pouvons rajouter nos dates de concerts. Les auditeurs peuvent donner leur avis. Bref, pour un musicien, cette idée est tout simplement géniale. »

    (La Voix du Nord -26/01/11)

  • À partir d’aujourd’hui, ont peut télécharger de la musique libre à la médiathèque

    « L’intérêt est triple, soulignent Erwan et Laurene. Les utilisateurs ont accès à une bibliothèque énorme de musique qu’ils peuvent télécharger légalement et gratuitement. Pour les artistes, un très bon moyen de se faire connaître. Certains auteurs autorisent les mélomanes à modifier leurs créations. La machine affiche ce qui peut être fait avec le titre téléchargé. »

    (La Voix du Nord : 22/01/11)

  • Premiers de la classe web

    « A Gradignan, téléchargez de la musique, c’est gratuit et légal sur une borne en libre accès à la médiathèque. Le système existe depuis 2007 grâce à un partenriat avec l’associaition Musique libre! Pas besoin d’être abonné, on branche sa clé USB, son MP3 ou son téléphone portable sur la borne Automazic et on peut choisir de la musique parmi l’équivalent de 3 000 CD. »

    (Sud-Ouest – 13/01/11)

  • Ce week-end, Anne Verneuil ouvrira les portes de la médiathèque d’Anzin

    « les plus grands pourront écouter de la musique et en télécharger légalement sur notre borne Automazic. »

    (La Voix du Nord 02/11/10)

  • Les métiers du livre dans 10 ans

    « Innovante, la médiathèque du futur proposera à ses usagers une large gamme de livres électroniques, mais aussi de la musique, en mettant à leur disposition des « bornes Pragmazic », qui permettent de télédécharger des fichiers MP3 en licence libre. »

    (Livres Hebdo – 19/11/2010)

  • Des musiques libres et gratuites

    « Automazic s’inscrit pleinement dans notre mission de service public qui consiste à rendre la culture accessible à tous. A travers cet outil innovant, nous souhaitons faire découvrir d’autres musiques, favoriser la diversité musicale et encourager les productions locales, qu’il s’agisse des musiques basques et occitanes, d’artistes amateurs confirmés ou professionnels ».

    (Profil – octobre 2010)

  • La médiathèque va installer une borne interactive pour écouter et télécharger de la musique libre de droit

    « Du côté de la musique, une nouveauté particulièrement innovante est en cours de réflexion. Sous l’impulsion d’Erwan Desruelles, la médiathèque intercommunale, financée par la communauté de communes de la Haute-Deûle, installera d’ici la fin de l’année une borne interactive qui offrira la possibilité d’écouter et de télécharger de la musique libre »

    (La Voix du Nord 10/08/10)

  • A la médiathèque, Automazic, une borne de téléchargement – Carnac

    « Réalisée par la société Pragmazic de Bordeaux, cette borne est mise en service par l’un de ses cofondateurs, Emmanuel Sargos. Issue de l’association Musiques libres qui oeuvre pour la musique libre sous licence ouverte, cette jeune société propose aux espaces culturels, l’installation de bornes de téléchargement. »

    (Ouest-France – 21/06/10)

  • Musique en libre-service

    « Si l’on retrouve forcément les styles majoritaires, certains y trouvent un moyen de toucher un nouveau public. C’est le cas par exemple pour la musique concrète, le rock industriel ou le jazz. »

    (Sud-Ouest – 22/04/10)

  • Mix ta zik

    « La borne Minimazic est une borne tactile multi- média. Elle permet d’écouter les morceaux disponibles sur le portail de musique libre Dogmazic.net et d’en faire une
    sélection pour l’importer sur son support USB (clé, disque dur, baladeur mp3, téléphone portable…). La borne Minimazic sera présentée jeudi 1er avril en présence des créateurs. »

    (Déclic – revue du festival Déclic – Nanterre – 31/03/10)

  • Téléchargez, c’est offert :

    « C’est à la médiathèque de Gradignan que fut testé le prototype de cette borne, proposant d’abord les titres du catalogue Dogmazic. Pour Maxime Roudil, son directeur, la démarche est totalement en phase avec les rôles d’une médiathèque, d’accès à la culture du plus grand nombre, de soutien à la diversité de la création musicale que la production traditionnelle (les « majors » privilégient les « golds », les titres et artistes immédiatement rentables) ne remplissent plus. »

    (Sud-Ouest – 18/11/09)

  • La liberté a sa borne

    « Aussi, de petits malins ont-ils trouvé la parade. Rejoints dans leur combat par les artistes qui y ont vu leur intérêt. A l’instar des « logiciels libres », ils proposent les « licences ouvertes ». Accessibles au grand public grâce à des bornes. L’une d’elles vient de faire son appartion aux 4 As de Belfort, au cœur de la médiathèque, la deuxième en France d’une série prochainement disséminée sur le territoire. »

    (L’Est-Républicain, édition de Belfort – 02/04/09)

  • Une borne pour télécharger gratuitement de la musique

    « Inverser la baisse de fréquentation des bibliothèques, enrichir le catalogue tout en réduisant la « fracture numérique » sont les ambitions de demain. La grande enquête décennale qui vient d’être rendue publique par le Ministère de la Culture sur les pratiques culturelles des français montre le basculement d’un monde de consommation culturelle vers un autre qui demande une adaptation aussi rapide que novatrice. »

    (Le Dauphiné Libéré – 21/11/09)

  • Quand la musique est borne

    « Le catalogue de musique proposé est très vaste puisque l’on peut trouver sur la borne plus de 36500 morceaux. Et de toute la planète. En effet, le mouvement des licences libres prend de l’ampleur et de nombreux labels se tournent de plus en plus vers ce mode de distribution des œuvres. Ainsi des labels indonésiens côtoient, sur la plateforme, des productions plus locales. »

    (Bordeaux 7 – 16/11/09)

  • Belfort : musique libre à la médiathèque« La médiathèque de Belfort est le deuxième établissement français à accueillir une telle borne. Pour le personnel, ce choix est une manière d’élargir l’éventail de musiques proposées, de permettre aux auditeurs de jouer les découvreurs de talents, mais aussi de contribuer à la réflexion sur l’avenir de la diffusion musicale. »(L’Alsace)
  • Libre diffusion

    Bordeaux fait de la résistance aux Hadopistes en proposant pour la première fois l’accès à Automazic, la borne d’écoute, de téléchargement et de dépôt de musique libre tout en respectant le travail de création des auteurs et compositeurs ».

    (Longueur d’Onde – avril 2009)

  • 2 nouvelles médiathèques en Aquitaine

    « Les publics adolescents, notamment, apprécient les multiples propositions cul- turelles que sont la cyberbase et ses 12 postes, les espaces musique, cinéma, et la borne Dogmazic dont les 20 000 téléchar- gements témoignent du vif intérêt que sus- cite cette offre musicale hors des circuits commerciaux. »

    (Lettres d’Aquitaine – Juillet 2008)

Télévision

Sites web

Radio Web

– Vous êtes libres ce soir : http://velcs.libre.cc/?post/2010/11/09/Emission-VELCS-n%C2%B049

doob