doob solutions numériques de partage culturel

Actualités :

Les bornes deviennent littéraires avec InLibroVeritas

12 avril 2011 illustration pour Les bornes deviennent littéraires avec InLibroVeritas

C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons un partenariat avec InLibroVeritas, alter ego littéraire de Dogmazic.

Avec plus de 3000 œuvres classiques tombées dans le domaine public et plus de 13000 récits contemporains en licences ouvertes, le portail participatif InLibroVeritas est une référence incontestable dans la culture libre. C’est donc logiquement qu’ensemble nous avons décidé de proposer ces archives de livres électroniques au public des bornes Pragmazic.

Grâce au comité de lecture d’InLibroVeritas, les bornes mettront en avant sur leur page d’accueil des œuvres repérées en plus de la sélection régionale, comme cela se fait pour les archives de Dogmazic.

Notons encore que InLibroVeritas, à l’instar de l’association Musique libre !, compte créer un fonds de soutien pour les auteurs qu’il représente.

Le catalogue de InLibroVeritas sera proposé aux établissements déjà équipés ainsi qu’à ceux à venir aussitôt que nous aurons mis en place les solutions techniques, c’est-à-dire avant l’été.


4 commentaires pour “ Les bornes deviennent littéraires avec InLibroVeritas ”

  1. julien eisse dit :

    C’est une très bonne nouvelle et je dis encore 1000 fois bravo à Pragmazic mais aussi à Inlibroveritas.

    Les bornes apparaissent désormais comme un catalyseur de contenus libres au delà même de leur fonction de bornes musicales.

    Je vais de ce pas aller voir la Borne d’Oullins pour manipuler numériquement ces livres et voir ce que cela donne.

    moi je dis Youpi ! bravo a tous !

  2. guigui71 dit :

    Bonne idée?
    Existe il une version libre du logiciel de la borne pour mettre en place une borne « fait maison »?

  3. emmanuel dit :

    Bonjour,

    concernant votre question, elle a déjà été traitée sur le sujet http://www.pragmazic.net/2010/11/30/logiciel-version-1-6-deployee/#comments
    dans le 5eme commentaire.

    Cordialement

  4. edend dit :

    Je trouve aussi que c’est une très bonne nouvelle. On pourrait même rêver d’autres synergies : que wikipedia remette en cause le critère de notoriété en ajoutant simplement un indice en complement des pages par exemple de sorte à ne plus favoriser le showbuziness face à la culturlibre. (idem proposer un indicateur des orientations permettrait + d’alternatives qu’une fausse neutralité artificielle)

    Les comités de lecture par contre bof, mais tant que c’est un « guide » en plus et qu’il n’y pas que ce guide mais un accès à toutes les oeuvres afin de pouvoir être soit même son guide, ça me va. 😉

doob